Ouïedire
j'en ai déjà entendu parler quelque part

Des copains, des artistes, des fêtards, des autistes, des labels c'est Ouïedire!
Des collages à en perdre les oreilles, des mixes en pagaille, absurdes ou panachés, différents univers se croisent dans Ouïedire.
Ouïedire, ce sont des gens, tout simplement, qui nous font goûter leur substance sonore le temps d'une émission.

Diffusé sur :

Canal B Choq CA Cjuc 92.5 FM Eponyme Radio Octopus Station Station

Sur l'internet :

Flyers [email protected] Dons rss forum facebook twitter

bagage 17 / No Lagos Musique - Des va-a-haches et de mou-ouches (12/03/2019)

  1. 00:00:00 Mamiedaragon - « Météo chérie faut que ça redescende »
  2. 00:01:15 Possession - Extrait du bootleg d'un concert en soutien au Non_jazz organisé récemment aux Instants Chavirés
  3. 00:03:57 Maria Bertel et Nina Garcia - Enregistré lors d'un concert aux Instants Chavirés il y a quelques mois
  4. 00:10:54 Mamiedaragon - « La sainte famille »
  5. 00:12:08 Id m theft able - « The day »
  6. 00:17:18 La banque de jeu de pharaon - « À faire l'amour »
  7. 00:25:25 Bordigaga - « Musique molle »
  8. 00:32:24 Mark Morgan - Enregistrement avec un téléphone du concert aux Instants Chavirés (Montreuil)
  9. 00:54:05 Le Gros - « J'ai été socialiste »
  10. 00:57:54 La petite paire des peuples - « Technique »
  11. 00:01:00 Clark Gable - « The Thing »

Artwork

« Hé bien, il me semble à moi que nous sommes pour de bon perdus dans le brouillard, et que c'est très bien comme ça, mais alors dans un brouillard qui est brumeux parce qu'il déforme les sons, les vide par endroit et les décuple à d'autres, gros milieu conducteur et facilement enivrable par le bruit qu'il est, soulé d'ondes. C'est nous qui sommes des enfants, incapables de nous souvenir de comment déjà elle fonctionne la reproduction, excités en permanence par les ondes de couleurs et de sons qu'elle fait circuler autour d'elle de toute la force de son mouvement intérieur à en faire vibrer tous les boulons, pas plus hallucinés ou distraits que la vache que j'évoquais plus haut et qui serait l'auditeur idéal mais insensibles à ce qui commence et à ce qui se termine. »

« L'aventure collective... »
Thomas Dunoyer de Segonzac, rencontres des Allumés du Jazz (à pa-a-ha-raître)